Eau, agriculture, énergie : des journalistes français à la découverte de l’innovation israélienne

Illustration d'une brochure pour le forum Israël NewTech

Le B’nai B’rith France et Norbert Lipszyc, expert dans le domaine de l’eau et du développement durable, membre du comité scientifique d’Israël Science Info, organisent en Israël un voyage d’étude d’une densité exceptionnelle destiné aux journalistes français en environnement, sur l’eau, l’agriculture durable et les énergies renouvelables : « WaterLink ».

Le B’nai B’rith France et Norbert Lipszyc emmèneront du 6 au 10 février des journalistes, des blogueurs et des experts environnementaux, parmi les plus représentatifs en France dans ces domaines, à découvrir les innovations et avancées scientifiques israéliennes dans ces domaines

Ce voyage d’étude en Israël du B’nai B’rith France « WaterLink » sera ponctué de rencontres scientifiques et de visites pour une mise en perspective des contributions israéliennes et françaises sur ces questions et ces défis de transition énergétique, d’écologie, d’adaptation aux écosystèmes…

Israël est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux dans le traitement des eaux usées, le dessalement de l’eau de mer et l’agriculture responsable. Le voyage B’nai B’rith France «  WaterLink » sera aussi l’occasion de découvrir les technologies de pointe développées en Israël, d’échanger avec les principaux acteurs, ingénieurs, chercheurs, start-up, exploitants….

Ce sera aussi une opportunité de consolider des liens entre acteurs de l’environnement des sociétés françaises et israéliennes et de contribuer à la diffusion d’informations sur les technologies vertes et la protection de l’environnement, objectif important des échanges entre la France et Israël et la lutte contre le réchauffement climatique.

Au programme du voyage d’étude « Waterlink » : la micro-irrigation et l’irrigation en milieu aride ; la gestion optimisée de l’eau; le traitement des eaux usées et leur réutilisation ; le dessalement de l’eau de mer ; la sécurité sanitaire des exploitations agricoles et de leurs récoltes ; l’application des technologies de l’Information et de la Communication au domaine de l’eau ; l’énergie solaire…

Au programme des visites du programme Waterlink : Les émissions de CO2 produites massivement par les industries et les transports, tout comme l’industrialisation de certains pays (Chine notamment) conduit à des niveaux records d’émissions de CO2. 30 milliards de tonnes de CO2 sont émis chaque année dans le monde. Le syngas mis au point par la start-up israélienne NCF, dont le CEO est David Banitt, (NewCO2Fuels) apporte une solution révolutionnaire. NewCO2Fuels offre une solution pour répondre à ces problématiques en valorisant le CO2. En 2005, le Professeur Jacob Karni de l’Institut Weizmann a proposé de transformer le CO2 en combustibles ; en utilisant simplement la chaleur perdue des sites industriels, de l’eau et de l’énergie solaire. (article Jonathan pour Israël Science Info).

*Norbert Lipszyc, expert dans le domaine de l’eau et du développement durable et président de SPNI France. Il est notamment l’auteur de « Crise mondiale de l’eau, l’hydro-diplomatie » publié aux Ed. de Passy. Norbert Lipszyc, ingénieur des Mines, Master of Science de Columbia University, est correspondant en France d’ONG de protection de l’environnement américaines, anglaises et israéliennes, Il est conférencier international et a tenu pendant 20 ans une rubrique hebdomadaire sur le développement durable sur une radio parisienne.

Contact : bbwaterlink@gmail.com

Article publié sur Israël Science Info le 19 janvier 2016.

Ecrire un commentaire