Mare Nostrum – Protéger la côte méditerranéenne

La côte méditerranéenne

Il y a chez les riverains de la Méditerranée plus de règlements et de lois concernant la bonne gouvernance des zones côtières que partout ailleurs dans le monde. Le Projet Mare Nostrum, financé par l’Union Européenne, a pour objet que cette gouvernance en vue de préserver les côtes fonctionne réellement sur le terrain.

Le projet est dirigé par le professeur Rachelle Alterman du Technion qui en est l’instigatrice. Il a été lancé à Haïfa en 2013 par une réunion où sont venus tous les participants au projet des divers pays méditerranéens. Les représentants des îles grecques ont été parmi les plus actifs.

L’objectif du projet est de faire en sorte que l’ensemble législatif qui a été mis en place au sommet de l’Europe soit efficace sur le terrain, là où il faut que les choses se fassent concrètement pour protéger la côte.

C’est donc avant tout un travail de coordination entre la législation, les autorités locales et les projets privés de mise en valeur des côtes. Tous les pays ayant une forte pression sur leurs côtes peuvent ainsi apprendre les uns des autres sur les méthodes les plus efficaces pour tenir compte des besoins de tous : la population, les institutions et l’activité économique.

Ecrire un commentaire